Membre Équipe

Benoit HO-TIN-NOE

PhD, Chargé de Recherche Inserm (UMRS 1148 – Université Paris 7, site Bichat)

Associated workpackage(s): WP3

Au cours de son doctorat effectué à l’unité Inserm U460 de 2002 à 2005, B. Ho-Tin-Noé a étudié les mécanismes et les conséquences de l’activation du plasminogène par les cellules musculaires lisses et les neurones. En 2006, il a rejoint le Wagner Lab (Harvard Medical School, Boston) pour un postdoctorat de 3 ans durant lequel il a initié une série d’études sur le rôle des plaquettes dans le maintien de l’intégrité vasculaire au cours des réactions inflammatoires et au sein des tumeurs. Il a ensuite été recruté en tant que chargé de recherche par l’INSERM en 2009.  Ses travaux réalisés depuis son entrée à l’INSERM ont notamment permis de montrer que 1) l’hémostase au sein des organes inflammés peut être assurée indépendamment de l’agrégation plaquettaire, 2)  les accidents vasculaires cérébraux  (AVC) ischémiques induisent une réponse thromboinflammatoire véneuse précoce et 3) que les cellules musculaires lisses jouent un rôle central dans l’initiation de l’angiogenèse et de la cristallisation du cholestérol dans la paroi des artères athéromateuses.

Actuellement, B. Ho-Tin-Noé travaille pour le LVTS (Laboratory for Vascular Translational Science) à l’hôpital Bichat. Ses principaux thèmes de recherche sont 1) l’étude des mécanismes de prévention des saignements inflammatoires, 2) l’étude du rôle des interactions entre plaquettes et leucocytes dans la physiopathologie des AVC, et 3) l’étude de la régulation du microenvironnement tumoral par les plaquettes.